"Rien, moins que rien, pourtant la vie." Aragon

A la découverte de la beauté et de la vie ...

A la découverte de la beauté et de la vie ...

mardi 22 février 2011

Il est des mains ...

 Magritte, "Les bijoux indiscrets, 1963

Il est des mains pleines de mystère
Qui s'ouvrent telles des portes
Accueillantes
Douces
Des mains offertes.

Il est des mains pleines de lumière
Qui nous révèlent à nous-même
Brillantes
Magiques
Des mains éclatantes.

Il est des mains pleines de tristesse
Qui nous racontent le poids du monde
Pénombre
Obscurité
Des mains abandonnées.

Il est des mains pleines d'espoir
Qui nous montrent la confiance
Couleurs
Rires
Des mains souriantes.

Il est des mains, telles que nous sommes
Chantantes, alertes, gaies,
Qui s'ouvrent, se tendent
Des mains tristes, découragées, désespérées
Qui se referment, se retiennent.

Il est des mains ...

AD, 16/02/2011








Différentes encres sur le thème de la main de Sylvia Baldeva, artiste, aquarelliste, illustratrice.
©Tous droits réservés.
Sylvia Baldeva est notamment l'illustratrice d'un livre pour enfants Fées Exprès", réalisé avec Benoit Chavaneau, écrivain, et édité aux Editions "Juste pour Lire"
         
http://juste-pour-lire.com/15_benoit-chavaneau---sylvia-baldeva


Bookmark and Share

5 commentaires:

Jean-François a dit…

excellente "transition" que celle des mains "de Magritte" et les mains de cette talentueuse artiste bulgare. Il y a tant à dire, à écrire, à dessiner... sur les mains. Bravo Anne. Amicalement. JF.Marchelier

Nadou a dit…

Je ne sais pas si tu connais les tempera sur bois de Marie-France Bernot , c'est superbe.
Tout autant que le merveilleux texte de Anne-Sophie Reineke "le langage des mains" .

Je te place les liens .

http://marie.france.bernot.free.fr/index.html

Une expo du langage des mains en question ci-dessous.

http://www.artistescontemporains.org/Marie-France-BERNOT,3965.html

Anne a dit…

Merci Jean-François. Oui, c'est vrai, il y a tant à dire sur les mains ... les mains, en quelque sorte le langage de l'âme...

Anne a dit…

Une IMMENSE merci, chère nadou, pour ces deux liens.
Quelle belle artiste que Marie-France Bernot !!!
Je connais la technique de la tempera, pour l'avoir essayé moi-même à l'Académie.
Mais ici, quelle maitrise !
J'ai adoré le texte également de Anne-Sophie Reineke, dont je livre ici un passage :

"Les mains nous murmurent tout d'abord la faiblesse et la force, la solitude sans fond des corps esclaves de leurs contours charnels, contre lesquels vient buter, sans bruit, le désir d'autre chose. Rompre, une fois seulement, l'enfermement en soi, le vide sans écho, exulter et implorer la délivrance ! Telle est la parole inaudible du corps souffrant et étouffant de n'être que lui-même. Pourtant, n'est-ce pas cette main-là qui, parfois, laisse s'ouvrir et surgir un monde palpable ? Puissance de révélation, oui, c'est bien elle qui offre à la chair prisonnière le don de toucher et d'être touchée. Si naturelle et humaine à la fois, la main détient en effet le pouvoir de dévoiler ce qui jusque là se tenait en retrait, obscurci ou opaque. Rien n'existe avant elle, pas même l'espace, qu'elle engendre, à chaque instant, par son propre mouvement. Au cœur de la main une âme palpite, qui donne sens et pourtour à tout ce qui est. Grâce à elle adviennent la rugosité, la douceur, grâce à elle les corps enchaînés se délivrent de leur pesante présence pour s'étreindre et se comprendre."

Quelle force, ce texte !

Encore mille mercis.

Lily romain a dit…

j'ai acheté ce livre pour mes petites-filles.Nous l'avons lu une première fois ensemble et puis elles ont repris le livre.
Un très beau livre...Monsieur Chavaneau