"Rien, moins que rien, pourtant la vie." Aragon

A la découverte de la beauté et de la vie ...

A la découverte de la beauté et de la vie ...

samedi 14 janvier 2012

Dom, l'attrapeur de rêves, le poète, le photographe qui voyait avec son coeur...

Ce 10 janvier, peu après 9 heures du matin, j'ai perdu inopinément un ami.
Qu'il me soit permis tout d'abord de présenter mes condoléances et d'envoyer tant de force et de courage, à son épouse qu'il chérissait, Silke, et à toute sa famille.
Tous ses amis sont dans la peine.
Je reviendrai plus tard dans ce blog sur Dom, sur ce poète exceptionnel qu'il fut, sur cet ami, tendre et délicat.
Je voudrais simplement partager ici quelques photos, qui furent des liens pour moi avec ce bel ami.
Repose en paix, Dom, toi qui attrapait pour nous les rêves et MERCI pour ce que tu as été.


"Si forts sont nos liens tissés" ... Cette photo nous avait réuni ...



Une attention parmi tant d'autres ...Tu voyais toujours avec ton cœur...



Une autre de Baden-Baden : ironie du sort, tu me demandais des nouvelles de ma santé ...



Dom, ce fut une des dernières photos que tu m'as offerte, avec une GROSSE BISE, qui symbolisait tellement ce que tu fus : "la tendresse"


╰☆╮♪ ♫ ♩ ♬ ♭ ╰☆╮
Je te dédie cette si belle chanson sur l'amitié de Françoise Hardy. 

"Beaucoup de mes amis sont venus des nuages
Avec soleil et pluie comme simples bagages
Ils ont fait la saison des amitiés sincères
La plus belle saison des quatre de la terre
Ils ont cette douceur des plus beaux paysages
Et la fidélité des oiseaux de passage
Dans leurs cœurs est gravée une infinie tendresse
Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse
Alors, ils viennent se chauffer chez moi
Et toi aussi tu viendras
Tu pourras repartir au fin fond des nuages
Et de nouveau sourire à bien d'autres visages
Donner autour de toi un peu de ta tendresse
Lorsqu'un autre voudra te cacher sa tristesse
Comme l'on ne sait pas ce que la vie nous donne
Il se peut qu'à mon tour je ne sois plus personne
S'il me reste un ami qui vraiment me comprenne
J'oublierai à la fois mes larmes et mes peines
Alors, peut-être je viendrai chez toi
Chauffer mon cœur à ton bois."

╰☆╮♪ ♫ ♩ ♬ ♭ ╰☆╮



Ton dernier envol, mon bel ami, vers ton pays des rêves et de ta lumière qui fut si belle pour tous...


Vidéo "hommage à un photographe et un poète qui se nommait Dominique Declerck notre ami un passeur d'émotions, un poète de l'image s'en est allé dans la lumière." réalisée par une de ses amies, Patricia Martinez




Bookmark and Share

8 commentaires:

emilie a dit…

Anne, je viens d'arriver, je pleure
Tu as trouvé les mots, les textes, les photos que j'aimais.
C'est un merveilleux hommage à un merveilleux amis.

Ta route sera un peu différente, mais tu as ces photos et vos souvenirs. Garde les bien au chaud dans ton coeur.

Et puis dans un petit coin, je veille sur toi.
Bisous Anne, c'est somptueux

mAnaniya a dit…

‎Hommage à Dom ...
Ne vous tenez pas devant sa tombe en pleurant.
Il n'y est pas, il ne dort pas,
Il souffle dans le ciel tel un millier de vents,
Il est l'éclat du diamant sur la neige,
Il est le soleil dans le champ de blé,
Il est la douce pluie d'automne,
Il est le silence du matin,
Il est les traces de pas dans le sable
Pour nous guider chaque jour,
Il est dans la course gracieuse
Des magnifiques oiseaux qui volent,
Il est l'éclat des étoiles dans la nuit,
Il est dans chaque fleur qui s’épanouit,
Il est dans une pièce tranquille,
Il est dans chaque oiseau qui chante,
Il est dans chaque belle chose ...
Ne vous tenez pas devant sa tombe en pleurant,
Il n'y est pas. Il vit encore.
D'après Mary Elizabeth Frye

Anonyme a dit…

Très bel hommage à ton ami Dominique ! Respect !
Superbe paroles !
Bisous de Mym's.
xxx

Anne a dit…

Lily, Annick, Mym's ...
Je découvre vos messages qui me touchent.
J'aurais voulu vous répondre plus tôt.
Je le ferai d'ici un jour ou deux.
Les départs tels celui de Dom rouvrent des cicatrices qu'on croyait plus ou moins fermées... Je vous lirai et relirai, souvent.
A tout bientôt. ♥

Anonyme a dit…

♥♥♥

Anne a dit…

Bien chère Lily,
Merci pour ton amitié, ta présence qui fut pour moi chaleur et douceur. Je suis si consciente que "tu m'as tenu la main"... Je garderai les souvenirs de Dom en mon coeur. Merci amie.

Anne a dit…

Chère Annick,
Ce texte d'hommage à Dom me fait penser à celui que j'ai écrit lorsque notre petit s'en est allé.
J'en cite un extrait :
"Tu seras toujours TOI, notre petit homme.
Tu vivras près de nous tous.
Ton nom sera prononcé à la maison,
Comme il l'a été dans le secret de notre cœur.
Et plus tard, lorsque le sourire l'emportera sur nos larmes,
Nous penserons à toi,
Au lever du jour,
En écoutant l'oiseau,
En surprenant le ciel se fondre dans la mer.
Tu seras lumière, image, son, musique, murmure,
Qui nous rappellera quelque chose d'un paradis à retrouver tôt ou tard,
A la rencontre de nouveaux émerveillements."
Je n'ai pas le talent d'écrivain de Mary Elizabeth Frye, mais je pense qu'effectivement Dom sera "lumière, image, son, musique, murmure", pour nous et pour ceux qui l'ont connu dont tu es.
Merci pour ce si bel hommage que tu lui as rendu.

Anne a dit…

Merci ma Mym's pour ton passage qui m'a tellement touché. ♥