"Rien, moins que rien, pourtant la vie." Aragon

A la découverte de la beauté et de la vie ...

A la découverte de la beauté et de la vie ...

dimanche 18 juillet 2010

L'enfant de Lumière - Nathalie Boutiau


Pas un mot, pas un souffle. Juste le tremblement inouï du coeur et le silence qui gerce l'instant. Ne leur demandez pas pourquoi. Une larme, un regard, un sourire et tout est dit : l'enfant parti, l'eau qui s'écroule, l'immensité, la lumière aussi.

Alors, tête levée vers le ciel, le regard perdu dans les poussières d'étoiles, ils rejoignent le silence de leurs enfants suspendu sur le fil du temps.

C'est ainsi que Natlhalie Boutiau présente son merveilleux livre, un essai, "L'enfant de lumière", qui m'a personnellement ému et touché au plus intime.
Une écriture sensible, belle, douce, comme un souffle de tendresse et de ... lumière !
Nathalie Boutiau est née en décembre 1966 à Wilrijk en Belgique.
Après avoir étudié l'art, l'architecture de jardin, la photo elle se tourne finalement vers l'école normale.
Et puis, tout à coup, pour elle une évidence : l'écriture.
Après avoir enseigné dans différentes écoles de Huy, dans le cadre d'ateliers de poésie, elle devient journaliste au journal Le Jour (Groupe Vers l'Avenir) où elle excelle et se consacre principalement aux pages culturelles.

Tout son livre me parle. Mais qu'il me soit permis de partager sur ce blog quelques extraits de son magnifique essai.

A peine le battement d'ailes d'une hirondelle
pour acclamer le jour.
A peine ce battement pour croire au silence
et à la lumière qui se lève sur le monde ...
...

Les oiseaux  ont à portée de regard la lumière
du monde et dans le coeur, l'immensité.
C'est pour cela que leur chant est si clair
et leur envol, si léger ...
...

Les arbres se tiennent debout dans toute leur grâce
d'exister et s'élancent dans le ciel comme pour aller
y chercher la lumière et leur force tranquille.
Et nous les regardons ...
...



L'enfant sommeille dans le creux d'un rêve,
son regard parcourt le visage de sa mère.
Et comme la lumière dépose sur ses mains
quelques empreintes fugitives, le silence berce
l'un et l'autre, tout doucement ...
...

Et passent les années à vouloir entendre ce chant
du monde - souffle de vie - qui tient éveillés
les enfants tout contre le silence de la terre,
pour que demeure enfoui au plus profond de soi,
le poids de toutes nos larmes ...
...

Dans les replis du silence s'écoulent, paisibles,
les larmes enfouies dans notre mémoire.
Et nous laissons faire pour croire encore
en ce moment d'éternité qui nous rapproche
un peu plus près de nos enfants partis rejoindre 
la lumière ...
...

La lumière n'a jamais été aussi claire
ni la brume des chemins aussi légère que celle qui tangue
en cet instant de grâce incertaine.
Où l'on retient son souffle pour laisser choir dans les replis
du silence comme des petits espaces de joies qui rappellent
un visage, un sourire, une voix.
Un regard aussi, levé vers le ciel, et cette lumière qui 
vient s'y perdre pour déposer dans nos mémoires
un instant d'éternité.
Car luiront toujours dans le regard de la mère
et celui du père ces petits morceaux de ciel bleu
où la lumière de l'enfant parti vient se poser comme
une évidence ...

Cet enfant de lumière, pour moi, cet enfant endormi, c'est l'étoile qui brille tout là-haut, au firmament, et qui scintille plus que les autres.
C'est vers cette étoile là que je lève mes yeux bien souvent.



"L'enfant de lumière", Essai, Nathalie Bouttiau, Editions Dricot, Liège-Bressoux, Belgique
 Le livre peut être commandé sur le site des Editions Dricot : http://www.dricot.be/html/f/dricot.asp

Bookmark and Share

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Très touchant, Anne ton édito sur le livre de cette jeune femme, qui effectivement écrit très bien avec beaucoup de poésie...La lumière.... et un enfant ....il y a tant à dire! Tout n'est qu'interprétation, et sensibilité..ressentir les choses d'une certaine manière....mais aussi les ressentir profondément, comme elle l'écrit si joliment.
Connaissant, ton âme sensible, je suis sûre que tu as été émue et convaincue.
Souhaitons à cette écrivaine beaucoup de succès ....♥ Louise chang

Anne a dit…

Merci Louise pour ton passage et ton commentaire qui me touche beaucoup. Tu sais ce que représente pour moi, pour nous l'enfant de lumière ...
Il nous guide de là-haut, de son étoile, tout comme le Petit Prince. Il me fait sourire et chanter la vie ! ♥

Anonyme a dit…

Very beautiful!

Maria

Anne a dit…

Obrigada Maria. Ta présence ici me touche ... ;)♥